Vétérinaires à domicile sur Narbonne et sa région

Comment nourrir son lapin ?

la_minute_veterinaireRetrouvez ici  le podcast de l’émission du 6 septembre 2017.

Bien nourrir son lapin.

On parle ici du lapin de compagnie. Il peut être nain ou de plus grande taille. Dans tous les cas, c’est un animal au système digestif très particulier. Et la vie en captivité le rend encore plus sensible. Un lapin est un herbivore rongeur, c’est à dire qu’il ne mange que des végétaux et qu’il a besoin de ronger plusieurs heures par jour. Ensuite il a un long tube digestif dont le transit ne doit pas s’arrêter. On pourrait dire qu’en la matière, le lapin est assez proche du cheval ! Ses dents sont aussi adaptées à cette nécessité de ronger. Rappelons que les dents du lapin poussent en permanence, sans s’arrêter et c’est un point qu’il faut surveiller.

Quelle est l’alimentation de base ?

L’alimentation de base, c’est le foin, le foin et encore du foin. Ce foin demande de la mastication et apporte les fibres nécessaires au fonctionnement digestif. Ce foin doit être de très bonne qualité. À chaque nouveau paquet ouvert, il faut sentir le foin pour détecter toute odeur suspecte. Le foin est changé s’il est souillé.

On ajoute des granulés qui apportent les protéines nécessaires. Ce sont des mélanges de céréales. Là encore, il faut essayer, comme chez le chien et le chat, de garder une marque quand l’animal y est habitué. Il faut aussi vérifier l’odeur du granuler à l’ouverture de la boite. Pour un la pin moyen, ce sera autour de 100 g par jour mais il faut se reporter au tableau indiqué sur votre produit et adapter la dose en fonction du poids du lapin.

Au fait, je rappelle que le lapin est caecotrophe, c’est à dire qu’il mange une partie de ses excréments. Ne pas les lui enlever, cette seconde digestion des aliments lui est nécessaire.

Est-ce qu’il peut y avoir des extras ?

Oui, à condition que ce soit en quantité raisonnable. On peut parfaitement ajouter des carottes, des pommes, des pissenlits par exemple. Mais si le lapin n’a pas été habitué, il faudra introduire ces aliments progressivement, en petites quantité, si on ne veut pas risquer un dérèglement intestinal.

Y-a-t-il des aliments interdits ?

Oui ! J’ai envie de dire, tout ce que je n’ai pas cité. Et particulièrement ce qui s’ingère vite et qui évite donc au lapin de mastiquer. On évitera les biscottes, le pain, le chocolat, les pâtes et également les friandises industrielles.

Laisser un commentaire

 

Coordonnées

Veterinaires exclusivement à domicile
55 rue Joseph Cugnot, 11100 NARBONNE
Tel: 04 88 00 89 00
Attention: adresse postale uniquement; nous ne recevons pas le public à cette adresse



Translate:

Loading...